BCBG, Bacchus Club des Bons Goûteurs :
ÉCHO des pressoirs

 

Autres numéros : numéro précédent dernier numéro numéro suivant

L'écho des pressoirs n°282 mai - juin 2023

Version finale imprimable du numéro 282 (fichier .pdf, nécessite un lecteur compatible, tel que Adobe Reader). Si le téléchargement n'a pas lieu, faites un Ctrl-clic sur le lien, et choisissez télécharger sous..

Editorial le faux :

L'influence de la richesse biologique du sol sur la qualité du vin, une approche scientifique. Édito rédigé en deux minutes par "intelligence" artificielle

L'édito que vous lisez ci-dessous a été presque entièrement rédigé par le petit chat DjiPïTi 4, logiciel d'intelligence artificielle accessible à tous.
Je lui demandé ceci : "Pourrais-tu fabriquer un éditorial de moins de 600 mots dont le thème sera l'influence de la richesse biologique du sol sur la qualité du vin, en prenant en compte les travaux de Marc-André SELOSSE ?".
Et la réponse a jailli après quelques secondes, et a produit ce que vous avez lu. J'ai simplement ajouté une phrase indiquant qui est Marc-André SELOSSE.

Pour me faire pardonner cette mystification, je vais vous livrer page suivante le véritable édito que j'avais prévu... mais j'espère avoir aussi bien réussi que que Chat GPT-4.

L'éditorial de Chat GiPiTi 4 :

La qualité du vin est étroitement liée à la santé du sol sur lequel les raisins sont cultivés. Les sols riches en biodiversité produisent des raisins plus sains et plus savoureux, qui se transforment en vins de qualité supérieure. Pour comprendre comment la biodiversité du sol affecte la qualité du vin, nous allons explorer les recherches menées par Marc-André Selosse, spécialiste en écologie microbienne. Ce Selosse n'a rien à voir avec un célèbre domaine champenois... il est professeur au Muséum national d'Histoire naturelle et l'auteur d'un récent ouvrage malicieusement titré "L'origine du monde — une histoire naturelle du sol à l'intention de ceux qui le piétinent", accessible au béotien, bien que très pointu scientifiquement.

Selon Selosse, ces micro-organismes du sol jouent un rôle clé dans la qualité du vin. Les sols riches en biodiversité contiennent une multitude de bactéries, de champignons et d'autres micro-organismes qui interagissent avec les racines de la vigne et les raisins eux-mêmes. Ces interactions peuvent avoir un impact significatif sur le goût et l'arôme du vin.

Selosse explique que les micro-organismes du sol peuvent influencer la composition de la communauté de levures qui se développent sur les raisins pendant la fermentation. Les levures influencées par ces micro-organismes peuvent contribuer à la production de composés aromatiques qui ajoutent des notes complexes et subtiles au vin. Par exemple, des études ont montré que les souches de levures spécifiques trouvées dans les sols riches en biodiversité peuvent produire des arômes floraux, fruités et épicés dans le vin.

En outre, Selosse souligne que les micro-organismes du sol peuvent contribuer à la santé des vignes elles-mêmes. Les micro-organismes bénéfiques peuvent aider à protéger les vignes contre les maladies fongiques et les insectes nuisibles, ce qui peut réduire la nécessité d'utiliser des pesticides et des fongicides. Les sols riches en biodiversité peuvent également aider à améliorer la structure du sol, la rétention d'eau et l'absorption des nutriments, ce qui peut avoir un impact positif sur la santé globale de la vigne.

Enfin, Selosse souligne que la richesse biologique du sol peut avoir un impact sur la biodisponibilité des éléments nutritifs pour la vigne. Les micro-organismes du sol peuvent aider à décomposer la matière organique, libérant ainsi des nutriments importants pour les plantes. Les sols riches en biodiversité contiennent également une variété de champignons mycorhiziens, qui peuvent aider les racines de la vigne à absorber les nutriments de manière plus efficace.

En somme, les recherches de Marc-André Selosse démontrent clairement que la santé et la biodiversité du sol jouent un rôle essentiel dans la qualité du vin.

Chat GiPiTi

 

nouveau: traduction immédiate en plus 100 langues, dont l'ouïghour, l'ukrainien, le chichewa, le telugu... ainsi que le basque et le corse, mais toujours pas le breton !!

 

madeonmac

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé,
à consommer avec modération.

Webmestre :